Infos actualités
> Actualités professionnelles
  Réseau de dépositaires
> Présentation
  Métier
> Documents métier
> Management
  Juridique
> Presse
> Social
  Support d'information
> La Tribune du Réseau Presse
  Evènements
> Trophées du Réseau Presse
> Prix Maison de la Presse
  Espace diffuseurs
> Q/R juridiques
> Modèles de lettres
> Aide à la modernisation
> Merchandising

  Accueil Où nous trouver ?
Rechercher 
 
Infos actualités > Actualités professionnelles
  Infos presseLivres & Diversification l
Mois précédents  l
 
 
 
 

"Libération" en recherche de solutions

"Face à l'urgence de la situation à "Libération", le titre pourrait bénéficier d'un prêt de l'Etat et les actionnaires seraient prêts à apporter un apport financier. "Je travaille sur deux solutions, à court terme et à long terme", a expliqué M. Bruno Ledoux, président du groupe Colbert Orco et l'un des deux principaux actionnaires de Libération. "A court terme, j'ai demandé un prêt à Bercy. Ils n'ont pas dit non. Il y aurait aussi un apport des actionnaires, mais d'un montant symbolique. Cette solution à court terme nous donnera le temps de travailler sur le projet à long terme. Sinon, elle n'a pas de sens". "Libération", en panne de trésorerie est aux ventes en chute libre (-14,91% en 2013 ; chiffres OJD), a besoin d'une aide urgente pour éviter la faillite, mais ses actionnaires, en tête MM. Bruno Ledoux et Edouard de Rothschild, qui en détiennent ensemble 52%, n'accepteront de le refinancer que pour un projet viable. Le projet de Bruno Ledoux de créer un réseau social et de transformer le siège en espace culturel, dévoilé vendredi 7 Février, a déclenché la colère de la rédaction, qui craint que le quotidien ne devienne accessoire et a créé un mouvement de riposte dont le slogan est "Nous sommes un journal"."

 

En savoir plus :

 "Libération" : possible prêt de l'Etat et petit apport des actionnaires à court terme (La Correspondance de la Presse du Jeudi 13 Février 2014 – p.10 à 12)

 Combien vaut la marque Libération ? (lefigaro.fr du Mercredi 12 Février 2014)

 

 

 

 
> Retour à la liste des articles

 

 
 
 
   Nouveau numéro
 
   En savoir plus