Infos actualités
> Actualités professionnelles
  Réseau de dépositaires
> Présentation
  Métier
> Documents métier
> Management
  Juridique
> Presse
> Social
  Support d'information
> La Tribune du Réseau Presse
  Evènements
> Trophées du Réseau Presse
> Prix Maison de la Presse
  Espace diffuseurs
> Q/R juridiques
> Modèles de lettres
> Aide à la modernisation
> Merchandising

  Accueil Où nous trouver ?
Rechercher 
 
Infos actualités > Actualités professionnelles
  Actualités PMP  Présentation PMP  l  Déroulement PMP  l  Jury PMP l Historique PMP  l Photos PMP  
 
 
 

Interview de Grégoire Delacourt président du Prix Maison de la Presse 2016

Le Prix Maison de la Presse, organisé par le SNDP et Nap, fêtera sa 46ème édition
le 19 mai prochain. Après Jean d’Ormesson, Katherine Pancol, Patrick Poivre d’Arvor… c’est au tour de Grégoire Delacourt, écrivain et publicitaire, de présider le jury de ce prix littéraire populaire. Lui-même lauréat en 2012 pour La liste de mes envies, il exprime son attachement à ce prix

Comment abordez-vous cette présidence ?
Quand on m’a appelé pour présider le Prix Maison de la Presse j’ai tout de suite accepté. Je connais ce prix littéraire, sa réputation et son authenticité. Le fait que ce soit des professionnels de la presse et du livre qui soient membres du jury est, selon moi, un gage de légitimité et d’indépendance. J’admire ces professionnels qui se battent tous les jours pour défendre la vente de livres. Je suis un homme de passion et je n’aurais jamais accepté cette présidence si ce n’était pas pour des raisons louables. Selon moi, un prix littéraire est un mélange de rêve et de réflexion. Le Prix Maison de la Presse répond à cette définition.

Comment appréhendez-vous le monde des Maisons de la Presse ?
Les Maisons de la Presse sont des lieux qui brassent énormément de monde. Ce sont des lieux prédestinés pour instaurer un lien social entre le lecteur et le commerçant. Dans un livre il y a toujours un chapitre « chouette », un mot, une pensée qui nous touche. C’est la même sensation ressentie dans une Maison de la Presse. C’est alors à ces professionnels qu’il revient la mission de mettre en valeur les spécificités des livres dont certains éléments répondent aux goûts de chaque client. Les livres ne sont pas, en tout cas, la chasse gardée des libraires. Tout comme on ne trouve pas Dieu que dans les églises, le livre a partout sa place.

 

 http://www.livreshebdo.fr/article/six-ouvrages-en-lice-pour-le-prix-maison-de-la-presse-2016

 

 

> Retour à la liste des articles

 

 
 
 
   Nouveau numéro
 
   En savoir plus